PARTAGER
https://scd.france24.com/fr/files_fr/imagecache/france24_ct_api_medium2/article/image/11062019_boubou_cisse_mali_dogon.jpg

Deux jours après le massacre perpétré dans un village dogon, le chef du gouvernement malien, Boubou Cissé, a reconnu, mardi, la responsabilité des autorités à œuvrer à la réconciliation entre les communautés.

Source: France24